jeudi 30 juillet 2009

Dernier jour à Floripa

Damien : Petit mot rapide pour saluer notre dernier jour à Floripa, avec un gros snif !!! Car nous quittons de vrai et bons amis qui nous ont offert une soirée de départ festive et joyeuse.






























Voici le très joli et très apprécié que m´a fait Isabella




Le lendemain, en essayant de récupérer quelques connexions neurologiques, j´ai emmenè Lucie faire un dernier tour dans un jolie coin de Floripa, Bara de Lagoa.


























Je vous promets pour bientôt un trombinoscope de remerciement, muito obrigado e muito prazer de conecer Floripa. Eu voltarei !!








lundi 27 juillet 2009

Lisa et 1er voyage hors de Floripa

Nous voici de retour sur Floripa après 4 jours de découverte du sud de Santa Catharina, à Praia Grande (comme son nom ne l´indique pas, il n´y a pas la mer et donc pas de VAGUES).

Mais avant cela nous avons, avec Lucie, fait la fête et récupéré Lisa. Le tout suivi de 2 très belles randos sur Floripa. Les vagues ne se sont pas arrêtées pour autant.















Découverte de la lagune via le petit village de Ratones pour descendre sur Costa de Lagoa avec un final dans une petite barque ( l´onibus de la lagune).





















Le 23 (enfin je crois) nous voila en route pour Praia Grande avec ces paysages grandioses et de véritables températures Hivernales. Il a même gelé, on est bien loin des bikinis!



























vendredi 17 juillet 2009

Encore une soirèe française !

Aujourd´hui c´ést une nouvelle soirée française, mais chez Gustavo et Katia, au menu : cake jambon olive, gratin de courgette pour accompagner une preparation de blanc de poulets avec ognons, ails et tomates et en dessert un gâteau au yahourt goût chocolat, le tout sera arrosé des vins français qu´a ramené Lucie (un sauterne et un bordeau rouge).

jeudi 16 juillet 2009

1ere vrai rando et été breton.

Lucie : Derniérement nous avons fait du sand board : du surf sur le sable!! c´est rigolo!! on a fait une grande randonnée et on s´est meme perdu dans la foret subtropicale atlantique, heureusement pas de serpent... mais les bananiers nous ont vraiment fait perdre notre sens de l´orientation!! resultat on a attérri dans une habitation d´agriculteur (celui qui s occupe du champs de banane) qui nous ont montrer une vue magnifique sur l´ile, inoubliable!




video




Lucie : Aujourd hui (16 juillet) il pleut "comme vache qui pisse" c´est le vrai été breton. On a fait le musée de l ile le parquet est jolie... mais le reste, bof bof... sur les photos, c´est damien qui surfe, l´autre une photo dans un des seuls parc du centre ville, et la dernière c est les dunes sur lesquelles nous avons fait du sand board.



lundi 13 juillet 2009

Lulu, centre ville et surf



































Un peu de vagues histoire de changer, il y en a presque tout les jours. C´est suffisament costau pour arracher une dérive (le 10 au matin). Ma planche est donc à réparer mais heureusement Gustavo me prête la sienne.

Alors j´ai profité du centre ville, en attendant l´arrivée de Lucie (9 juillet). Il s´agissait de faire une petite ballade culturelle. Et bien les vielles maisons sont bien cachées au milieu des immeubles. Il n´y a pas de favela à Floripa mais on voit bien ce que cela peu donner en regardant les quartiers qui se sont dévelopées sur les morros (collines en português). Pour finir après "quelques" cervejas par arriver à l´aeroport graçe a la voiture de Frederico que je remercie au passage.

















Une petite visite de la ville avec Lucie : le fameu pont de Floripa (on le retrouve partout sur les écoles, les vêtements...), le plus grand parc de la ville (petit mais avec des colibris !), le figuier centenaire sous lequel se déroule la capoeira, les rues en pente et pas de la petite pente !. En générale plus on va haut moins on est riche.



















Un petit message de Lucie, je suis bien arrivée a florianopolis apres un long voyage... ici c est assez depayasant, les premiers jours j ai passé mon temps a regarder les paysages les oiseaux et la vegetation sont super, il ya pleins d arbres en fleur et si on a un peu de chance on pourra voir des baleines, car il est pas rare qu il en passe pret de l ile... sinon damien me ballade dans l ile et m a expliqué le systeme de transport. ce matin j ai essayé de faire du surf... mais j ai plus bu la tasse que autre chose. on a mangé des specialités gastronomique de l ile fait maison ( c est l avantage detre logée chez des habitants.) pour la langue ici on ne parle pas tres bien anglais du coup je dois apprendre le portugais comme je peux. par chance les personnes aui nous logent parlent plutot bien francais. voila voila j ai bien sur pleins d autre choses a raconter mais jen garde pour mon retour.

mercredi 8 juillet 2009

16 kilomètres à pied sa usent ! sa usent !

Journée un peu folle ce mercredi, à partir de 8h30 ce matin, j´ai fait 4 km de footing, la planche sous le bras, plus 4 km de marche, tout cela pour parcourir la plage qui rejoint le spot de Joaquina á Campeche. J´enchaine sur 4h de surf avec des conditions sympats, un petit mètre, mais on aurait aimé un vent un peu mieu orienté. Et après il faut rentrer ! Lá, il n´est plus question de footing... et c´est long 8 km en marchant sur le bord de la plage. Il y a des compensations : le soleil et la chaleur (après deux jours de pluie) ont fait aparaitre les premiers biquis peu nombreux mais de qualité.

J´ai donc découvers ce jour que l´ón peut avoir des ampoules en marchand pied nu sur le sable et quíl faut faire attention au torticoli quand on marche sur une plage brésilienne...

Une autre petite histoire qui ne surprendra pas les personnes qui me connaissent un minimum, si on fait le decompe après un mois et une semaine au Brésil, j´ai perdu :
  • un sweet
  • un tee-shirt
  • un CD
  • une clef USB
  • Et le couronnement Un apareil photo numèrique (désolé Papa pour ton cadeau... j´ái qu´en même reussi à le garder 4 ans...), j´en ai déja racheter un.

J´ai égaré pas mal d´áutres choses, mais toujours chez des amis, j´ái donc récupére facilement mon télephone, mon manteau, ma casquette...

Je plaide l´heritage génetique ("passe moi le truc là, à côtè du machin" "mais où sont les clefs") accompagné de quelques éxés peux propices au bon fonctionnement de la mémoire. Heureusement je n´attache que peu d´importance aux choses matérielles... enfin si j´y attachais un peu plus d´importance j´en perdrais moins !

Ate logo, le prochain message sera produit à 4 mains car Lucie arrive demain soir !

samedi 4 juillet 2009

Message du jour


Il n´y a pas à dire habiter au pied des vagues à du bon ! on profite le matin des meilleurs condition et de l´après midi pour se ballader.



























































Découvrir de nouveaux paysages sur la lagune.






























Les rèsidences bien protègé qui attendent de riches personnes pour y construir leur jolie maison, hors de la vue des petites gens































Mais aussi tout les plaisirs culinaires et les traditions vivantes d´échange et de mélange du Brésil.


Le chimarrao

























La capoeira



















Les jus de fruits et de légumes...