jeudi 25 juin 2009

Festa

Les nuits sont longues à Floripa de 17h30 à 07h du matin il y a du temps pour :





Découvrir les fêtes traditionelles, une sorte de fête de la St Jean qui s´étale sur 2 mois. On y bois de la cerveja glassée (comme toujours), on y grignote pas mal de chose aux noms trop difficile à retenir pour le moment, tout en regardant une fausse corida trés varié (boeuf, chêvres, ourses, macac et une sorte de dragon du coin). Tout cela pour finir par danser, en ronde s´il vous plait, voir même par se marrier.




















video




Rencontrer de nouveau ami et visiter de nouveaux logement (passer minuit il n´y a plus de bus pour Moçambique).

mardi 23 juin 2009

Une petite maison bleu accolée à la dune

"une maison bleu accolée à la dune. On y vient à pied..."

Finalement mon déménagement et repoussé d´une semaine. Le coup du St Emilion les a achevé je reste donc encore une semaine à Moçambique.
Mais en avant première et spécialement pour Lucie et Lisa qui auront la chance d´en profiter en vrai voici la petite maison bleu,au pied de la dune, que nous allons habiter en juillet.

















Et la plage qui est à 2 pas (un des meilleurs spot de l´îsle!)




















Voici Katia qui nous accueille avec Gustavo son ami (je n´ai pas retenu le nom du chien mais il est aussi sympat que les deux chats de la maison). Une photo de la chambre qui nous est destinée. Le reste le maison viendra plus tard.

Potée du dimanche et surf tout les jours !







Dimanche 19 juin (enfin je crois que c´est le 19) j ´ai offert un petit festin à mes amis et colocataires.
Une potée qui a bien migoté sur 2 jours et en entrée une salade de tomates (accompagnée d´ognons et d´ail) avec une vinégrétte. Au Brésil la vinégrette ils ne connaissent pas. Le tout était arrosée, pour l´apéro et l´entrée, d´une bouteille de chouchenn du Kreiz Breizh et pour la potée d´une bouteille de St Emillion de 2001.
Pour digérer café gâteau et une partie de domino.
Un vrai dimanche au top !


L´actualité du moment c´est que Floripa ne manque pas à sa réputation : il y a des vagues tout les jours rien de très gros mais, comme je l´ai déjà dit, du bien creux.


Deux petites videos de la session de vendredi.


video


video



Dimanche session du matin et ma tête sous les bananes. Ici les gens se saluent à la surfeur (ça tape les points, sa croise les mains...) et quelques soit l´âge, c´est assez drole pour un petit français habitué á la salutation "surfeur" façon groupe d´initiés.





















Lundi, je suis allé sur la plage de Joaquina pour laisser, aprés un petit coup de surf, ma planche à réparé dans le surf chop qui me l´a vendu. Les réparations étaient prévues dés l´achat de la planche, donc rien de plus á débourser.


















Mardi retour sur la plage de Moçambique avec personne á l´eau et pas un pêcheur en vue 14 km de plage et de vague rien que pour moi ! Bon j´ái emprunté le trusteur (petite planche toute fine) de Saul et ce n´est vraiment pas mon type de planche. Je n´ai pas fait grand chose á par de trés beau bouillon.




















J´ai également rencontré un petit oiseau qui avait l´aire un peu perdu... Je vais essayer de savoir ce que c´est, mais si quelqu´un à une idée qu´il n´hesite pas.



samedi 20 juin 2009

Un petit tour en video

Alors un petit tour dans Florianopolis avec trois vidéos.

La première est prise du haut d´une dune sur le chemin qui mène à la plage de Joquina. On pratique sur les dunes les plus hautes une sorte de snowboard des sables. Je n´ai pas encore testé, pour le moment les vagues occupent déjà bien mes journées ! La vue domine un vaste ensemble dunaire entre la lagune et l´océan, c´est très impressionnant.

video


La seconde vidéo est prise d´une colline (morro) qui domine, au nord la plage de Mozambique, une plage de 17 km ! Je l´ai réalisé à la fin d´une randonné de plus d´une heur qui m´a permis de contourner la colline du coté de l´océan (on y rencontre, si on se trompe de chemin, de vieux clochards qui semblent vivre dans les bois). C´est le seul jour de mauvais temps que j´ai connu pour le moment. Avec le couché du soleil les couleurs étaient magiques.


video
La troisième présente l´arrière de la plage de Mozambique du haut d´une dune, la plus haute il me semble. Je me suis un peu égaré dans les dunes en rentrant du surf, cela vaut le cout de se perdre parfois.


video
Et en bouquet final voici quelques images de ma plus belle session, pour le moment, ce vendredi. Un bon mètre cinquante á plus avec du punch, je suis passé pas loin du tube ! C´est peut-être pour demain. Avec 6 jours de surf et beaucoup de marche à pied mes petits petons ont pris pas mal de coup, mais j´en demande encore !

.











































En prime les photos de la session de samedi, un peu plus petit et avec un peu plus de monde.

mardi 16 juin 2009

Arrivage de photo

Au Brésil il peut faire moche !


















Au Brésil on peut rencontrer des Bretonnes. Voici Anne Cécile (á gauche) qui fait partie de l´equipe qui organise le chantier de jeunes à Paraty. Nous sommes dans un restaurant bar, dans un petit port de pêche, en compagnie de Mônica, de Saul et ces Leandro qui prend la photo.












Vous le remarquez je suis passé chez le coiffeurvoici ma nouvelle tête


















On s´est fait une petite ballade dans le sud de Floripa, pas mal, il y a de belle rando á se faire.













Et il y a de nombreux et trés beaux oiseaux que l´on approche assez facilement.
































Je me suis baigné dimanche, l´eau est plus chaude qu´á Sarzeau !!! Mais pour les Brésiliens je suis un fou.

Voici les pescadores (les pêcheurs) qui occupent les plages á la place des surfeurs.














On trouve quand même des plages où surfer et y´a toujours du punch !




















Des choses qui ne change pas : Il faut toujours marcher rien que ma rue elle doit faire 1km5 et pour le bus vers les meilleurs spots c´est 20 minutes á pied.







les nuits sont aussi longues qu´en decembre chez nous, il faut donc les occuper.
















Je vous présente mon espace pour dormir (avec un matelas évidement !) á côté de ma planche.








Je démenage á Campeche lundi prochain pour une maison á 50m de l´eau, oui j´ai bien dit de l´eau ! De le Plage il y a 15m. C´ést chez un couple dans une maison de plein pied en bois, assez grande. Il y a une chambre de libre avec un bon matelas 2 places et j´ai déjá négotié pour pouvoir accueillir du monde.